IDENTIFICATION

BREVES

La ville de Cenon a donné le nom de Malick Sène à une rue

Le samedi 29 juin, la commune de Cenon (Gironde-33) a donné à une rue de la ville, le nom de Malick Sène, ancien élu municipal et communautaire (CUB) disparu le 22 janvier 2012. L'inauguration, à laquelle ont pris part Alain David, Maire de Cenon, Conchita Lacuey, député, le Consul Général du Sénégal à Bordeaux, MBaye Lô Tall, le Président de l'UTSF, Malick Ndaw, a permis de revenir sur son parcours citoyen et politique. (Réalisation Kaddu sénégalais de Bordeaux)

Présentation PDF Imprimer Envoyer

L’Union des Travailleurs Sénégalais en France Action Revendicative (UTSF/AR) est une association loi 1901 qui a plus de 30 ans d’existence.

Elle est forte de 950 membres et se trouve être une espèce de Sénégal en miniature sur les terres girondines.


En effet toutes les ethnies qui ont pignon sur rue au Sénégal , c’est à dire depuis les Peulhs jusqu’aux Diolas en passant par les Wolofs , les Sérères , les Mandingues, les Toucouleurs , les Balantes et les Manjaques , tout ce beau monde y a sa place et y travaille en parfaite synergie sans distinction de religion , ni de confrérie et encore moins de couleur politique. Elle est riche de 6 commissions à savoir une commission culture, une commission femme, une commission jeune ; une commission sociale et revendication, une commission sportive et un volet travail de mémoire. Son siège est domicilié au N° 24 Rue Camille Pelletan à Cenon.

 

Objectif Général

  • Défendre les intérêts matériels et moraux de l’ensemble des ressortissants sénégalais en France et contribuer à la solidarité avec l’ensemble des travailleurs sans distinction de nationalité.

Objectifs Spécifiques

  • Promotion de la culture africaine en général et sénégalaise en particulier.

  • Intégration des populations étrangères, surtout les femmes et les jeunes, par le travail , l’éducation , l’information et la formation.

  • Recherche d’un équilibre permanent entre enracinement dans nos valeurs et ouverture à d’autres cultures.

  • Travail de mémoire dans un volet appelé "Racines" sur les faits ayant marqué l’histoire entre les pays africains d’une part et le pays d’accueil qu’est la France d’autre part.

  • Prémunir les jeunes contre le fléau de la délinquance juvénile par la pratique régulière du sport.

 

 

SUIVEZ NOUS SUR

 

LETTRE D'INFORMATION