IDENTIFICATION

BREVES

Extraits vidéo de l' édition 2012 de la Journée de la femme

 

Journée de la femme :Samedi 12 mars 2012  à Lormont, espace culturel "Bois fleuri"

Actions sociales PDF Imprimer Envoyer

 

Un des meilleurs remparts contre la crise économique, sociale et financière qui secoue depuis longtemps le monde entier semble être la solidarité qui est heureusement l’une des mamelles du fonctionnement de la société africaine dont nous sommes les purs produits . L’association ’UTSF/AR qui est une sorte de Sénégal en miniature en Gironde, est en quelque sorte une espèce de prolongement biologique en France de cette même société africaine.

Elle ne peut par conséquent que donner à ses activités la dimension sociale absolument indispensable à sa cohésion et à l’épanouissement de ses différents membres. Ainsi au moment où la société d’accueil est quelque peu frappée du syndrome de la précarité , de l’exclusion et de l'inégalité assez criante, le social a incontestablement pris une dimension ascendante dans la structure UTSF/AR de plus en plus sollicitée pour colmater des brèches souvent ouvertes par les méfaits d’une mondialisation galopante et ravageant tout sur son passage. A travers sa commission sociale et revendication l’association intervient sur les quatre fronts du mariage des adhérents , des naissances , des décès et des arrêts maladie des membres tous très heureux du soutien moral et financier de l’UTSF/AR mais aussi du caractère humain et chaleureux des visites effectuées au cas échéant . La gestion impeccable du rapatriement des corps en cas de décès vaut actuellement à l’association un immense capital de confiance faisant converger de nouveaux adhérents dont le cercle est entrain de s’élargir vers les autres communautés africaines n’hésitant plus à frapper très bruyamment à nos portes.

Si le volet social essaie tant bien que mal de fonctionner , celui de la revendication a du plomb dans l’aile et semble plongé dans un coma profond faute de moyen humain .Beaucoup de membres de l’association tiennent au dynamisme de ce volet sans pour autant se sentir concerné par des actions concrètes de revendication qu’ils aimeraient voir prises en charge par d’autres individus que leur propre personne.

Accompagnement Social

Dans les locaux de son siège social domicilié au 24 Rue Camille Pelletan à Cenon , l’UTSF/AR a par l’intermédiaire du partenaire Mamadou Khouma contribué à la mise en place d’une structure d’accueil et d’accompagnement social dont un des objectifs visés consiste à orienter , à encadrer et à épauler en matière de logement , de titre de séjour , de  gestion du surendettement , de naturalisation , d’aide sociale et d’action judiciaire, en direction  des personnes en détresse et ne sachant point à quel saint se vouer .

 

Colonie de vacances

En partenariat avec le C.E. de l’usine Ford , une colonie de vacance à but humanitaire est organisée tous les deux ans en direction du Sénégal.

Elle consiste à mettre en place au Sénégal un parcours de trois semaines pour les jeunes (jeunes français et jeunes d’origine africaine) âgés de 14 à 17 ans inclus. L’objectif étant de leur permettre de prendre conscience de la richesse culturelle et sociale du pays visité et d’avoir, de certaines situations locales, une perception autre que ce que montrent les médias.

Il s’agit aussi :

  • De donner aux jeunes l’occasion de s’adonner à des tâches humanitaires consistant à distribuer aux populations démunies des médicaments, des fournitures scolaires (livres, cahiers, stylos etc..), des préservatifs et des vêtements collectés à des sources diverses.
  • De découvrir les réalisations , les initiatives et les efforts fournis par des immigrés dans leur pays d’origine en matière de développement.

Il n’est souvent pas inutile de procéder à des visites de grands sites culturels et touristiques pour ainsi avoir une autre conception du voyage au pays des aïeux..

 

Forum des Associations

Le forum des associations devenu par la force des choses un puissant moyen de communication d’une bonne partie des communes de la gironde et d’ailleurs , est aussi une excellente occasion pour l’UTSF/AR de tenter de faire d’une pierre deux ou plusieurs coups . En effet non seulement l’association profite de ces rencontres pour faire connaître son mode de fonctionnement et ses différents objectifs , généraux et opérationnels, elle cherche également à s’enrichir du savoir faire des autres associations tout en songeant à nouer de solides et fructueux partenariats dont les effets ont souvent été très bénéfiques pour l’image de notre structure . Ainsi l’UTSF/AR a souvent été engagée dans le forum des communes de Saint Louis de Monferrand, du Haillan , de Cenon, de Lormont et de Bordeaux.

Si les sœurs Gomis ont l’habitude de jouer pleinement leur rôle à Saint Louis , tout n’est pas souvent rose dans les autres communes où le déficit de représentants est tel que pratiquement les mêmes personnes sont dans l’obligation d’être à chaque fois au four et au moulin pour assurer le transport et l’installation des panneaux sans oublier de s’adonner toute la journée à des tâches d’information et de mise en orbite de l’image de notre association. Le moment est venu de s’organiser pour alléger la tâche des uns et des autres . Pourquoi ne pas par exemple répartir les membres par commune et définir pour chaque groupe une tranche horaire correspondant au temps d’occupation du stand de chacun en fonction des disponibilités?

Fête du Travail

En partenariat avec le mouvement burkinabé des droits de l’homme et des peuples (MBDHP), l’UTSF/AR, participe depuis un certain temps à la fête du 1er mai communément appelée fête internationale du travail qui débute à 9h30 pour prendre fin aux environs de 13h. . A quelques exceptions près , les membres de l’association ne se bousculent pas souvent aux portillons de cette manifestation pourtant caractérisée un peu partout dans le monde comme étant un moment très important et très significatif de revendication salariale et de dénonciation des difficiles conditions de travail.

L’après midi de la journée est constamment consacré à une projection de film suivie de débat dont le contenu est évidemment en rapport très étroit avec les préoccupations du monde du travail. Le repas qui précède la projection de film réunit chaque année près d’une quarantaine de personnes d’origines diverses et a le mérite d’être régulièrement marqué du sceau de la convivialité , de la fraternité et de la solidarité.

 

 


Galerie photo: Social

Actualités: Commission sociale et revendication

Contact: Responsable commission sociale et revendication

 

SUIVEZ NOUS SUR

 

LETTRE D'INFORMATION