IDENTIFICATION

BREVES

La ville de Cenon a donné le nom de Malick Sène à une rue

Le samedi 29 juin, la commune de Cenon (Gironde-33) a donné à une rue de la ville, le nom de Malick Sène, ancien élu municipal et communautaire (CUB) disparu le 22 janvier 2012. L'inauguration, à laquelle ont pris part Alain David, Maire de Cenon, Conchita Lacuey, député, le Consul Général du Sénégal à Bordeaux, MBaye Lô Tall, le Président de l'UTSF, Malick Ndaw, a permis de revenir sur son parcours citoyen et politique. (Réalisation Kaddu sénégalais de Bordeaux)

11ème édition de SénéFesti PDF Imprimer Envoyer
Actualités - Commission culture
Écrit par UTSF-Gironde   
Samedi, 18 Juin 2011 11:16

 

 

 

Samedi 25 juin 2011 au parc PALMER de CENON



Programme de la journée

12 h 00 - 23 h 00 / Accès libre

 

  • Tanbou Kaféyé (Chants, danses et percussions traditionnelles /Guadeloupe/Bordeaux)
  • Ringo Efoua Ela (Gabon/Bordeaux)
  • Troupes ethniques (Peuls, Diolas, Mandingues, Mandiaks/ Bordeaux
  • Senecrew Mixtape (Rap /Bordeaux)
  • Taaneber des femmes sénégalaises animé par le tambour major Doudou Sata
  • Rash-yd Raï fusion (Raï-Bordeaux)
  • Tam Tam (Coupé-décalé, rumba, zouk/Bordeaux)

 

Espace jeune public : Peinture, maquillage, marionnettes africaines

Restauration (cuisines du monde), forum associatif, artisanats


17 h 00 / Table ronde


Dans le cadre de la 11ème édition de SénéFesti, l'Union des Travailleurs Sénégalais en France en partenariat avec Mondes Africains en Mouvement  et le collectif d'associations "Pasteef" organise une table ronde sur le thème "Démocratie, gouvernance et développement en Afrique"

Organisée par l' UTSF en partenariat avec MAM et le collectif Pasteef


A partir d’une approche historique et politique, la problématique « Démocratie, gouvernance et développement en Afrique » sera présentée et débattue. Partant du « discours de la Baule » de François Mitterrand, on suivra l’évolution de l’attelage discursif sur la problématique « démocratie et développement ». Au milieu des années 1990, un virage s’opère dans la perception des organisations internationales qui introduisent une nouvelle conditionnalité, celle de la « bonne gouvernance ». On observe alors le passage de l’exigence de « démocratie » à celle de « bonne gouvernance », instrument privilégié de la néo-libéralisation du monde. Une approche comparative est privilégiée, entre les pays peu démocratiques mais dont les résultats économiques sont corrects (Lybie, Tunisie, etc.) et les pays (soit disant) démocratiques mais où les résultats économiques sont moins bons (Sénégal, Bénin, etc.) et enfin les pays démocratiques avec des résultats économiques corrects tels que le Ghana par exemple.

 

Les participants  :

  • M. Alioune Badara FALL, professeur agrégé de droit public à l’Université Montesquieu-Bordeaux IV
  • M. Eric BERR, président du Comité pour l'Annulation de la Dette du Tiers Monde (CADTM) gironde et maître de conférences en sciences économiques à l’Université Montesquieu-Bordeaux IV
  • M. Albert BOURGI, professeur agrégé de droit public à l'université de Reims et expert en politique africaine (sous réserve)

Discussion animée par M. Abdourahmane NDIAYE

 

MINUIT / Concerts au Rocher

 

  • Nuru Kane et le Bayefall Gnawa , mélange de Mbalax sénégalais et de Gnawa du Maroc.
  • Titi Ndiaye (Mbalax-Sénégal), actuellement une des grandes voix de la musique sénégalaise

 

Entrée 20 et 15 euros (tarif réduit)

Ouverture des portes à 23h30

Renseignements : 05 56 74 98 64/ 06 65 02 72 03

Mise à jour le Jeudi, 23 Juin 2011 19:24
 

SUIVEZ NOUS SUR

 

LETTRE D'INFORMATION